Poème à chaud #9

suite en vers libre posée sans retouche

… … … …

Je déplie relie tes lettres
je n’en ai gardé aucune
ni tes regards
mais tes mains
elles ont modelé les miennes
de la base au sommet
entre l’étoile et l’onde
et tout ce que je suis
chaque jour
c’est l’argile des mots.

… … … …

NDLR (Vève) : net, frette, sec et sans photo ni oeuvre d’art!

PUBLICATIONS

10 réflexions sur “Poème à chaud #9

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s