Nos corps blancs encore

suite en vers libre

… … … …

l’eau
continue d’user
l’armure cendrée
devrons-nous engendrer la paix
pour chasser notre frayeur
et faire fleurir le soleil 

tu doutes
mes larmes
quand je dis
rien ne passera mes lèvres closes
si tu ne patientes
comme moi
le sang
la sève
du fleuve tiède
à redescendre du plus loin
de nos corps
blancs encore

des bourgeons
je ne sais pas
leur silence trébuche à la porte
et si tu pars
que ferais-je
de mon attente

… … … …


Envie de lire « Souffles avant », mon recueil de nouvelles paru l’année dernière? Il est disponible à prix tout doux et mini-format (89 pages – il se glisse dans le baise-en-ville ou le sac à main). Pour un résumé et les détails d’achat ou de commande, c’est par ici ➡️ https://lesmotslavie.com/publications/

Acheter et lire un livre, c’est renvoyer l’Homme à sa condition première d’humanité (je paraphrase Cynthia Fleury, psychanalyste et philosophe). 🤩

4 réflexions sur “Nos corps blancs encore

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s