Février

suite en vers libre

… … … …

mes mains
sur la neige
ferment février
avec des gestes
d’étoile engourdie
vents fous
vents confus
de tremblements
(ténèbres et fumées
l’Homme n’arrête rien)
j’attends la petite eau
du soleil
le zèle
et le goût des collines
les ombres s’invitent 
ma nuit est forte
à l’œil libre du cœur
pour l’exilé
et toutes ses faims
We Are All Alive Together
dit Patti Smith
et la terre
doit venir
tendre et pressante

… … … …


Envie de me lire en prose? Mon recueil de nouvelles paru en 2021, « Souffles avant », est disponible à prix tout doux et mini-format (89 pages – il se glisse dans le baise-en-ville ou le sac à main). Pour un résumé et les détails d’achat ou de commande, c’est par ici ➡️ https://lesmotslavie.com/publications/

Merci de votre appui! 🤩

15 réflexions sur “Février

  1. J’ai été très déçu, le dernier jour de février était super beau, mais le premier de mars fut totalement inintéressant. Heureusement ton poème balaye tout cela.
    Des bises ma Solène. 🌹❤️😘

    J’aime

      1. Oh purée ! Ça y est je deviens dingue !! Que le grand Cric me croque !
        Je t’adresse mes excuses les plus honteuses.
        Je t’embrasse Vève. 🤯❤️😘

        J’aime

  2. Bonsoir Vève, j’ai toujours un réel plaisir à lire ta poésie en vers libres.

    je regarde mes mains
    sur la neige
    elles ferment février
    avec des gestes
    d’étoile engourdie

    Pour moi mes mains baignaient dans l’eau de pluie qui s’est fait désirée jusqu’au mois
    de Février. Le soleil en transite vient juste de se réveiller.
    Je te souhaite une bonne fin de soirée à la poétesse, Vève mon amie.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s