Jamais sans dommage

poésie en vers libre

… … … …

avec l’heure
la lune brise la fougue du mystère
        (que son blanc donne soif)
il passe une douleur
mesquine
au lieu des coups de la peau douce

ce qui devient
ce qui fait dommage
j’ai été le monument
dérobée
distante de moi-même
je te voulais plus         si fort

l’eau du gel
emprisonne l’horizon de ton nom
le bois vermoulu
la profondeur industrielle de ma respiration
et le fer du ciel fendu
— ton piano bleu dans le silence de notre île

… … … …

Avec une œuvre de Joëlle Eyraud ©️2022.

… … … …


Mon premier recueil de poésie vient de paraître! ➡️ https://lesmotslavie.com/poesie/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s