Embrasement

suite en vers libre


Le premier jour
avoue
tout Ă 
naître
âž– mains ouvertes

L’énigme suit
avec ses Ă©quinoxes
sang et chair
et ses noces
eau et pierre
âž– mains offertes

Le jour dernier
délasse
tout Ă 
Ă©blouir
➖ mains refermées

Il faudra s’abreuver
Ă  la joie
de thym et de coquelicots
de la terre
et tant qu’elle durera
les reins auront
le temps patient
Je te trouverai ainsi
cheveux doux ou embrasement
au relais passager et 
tu habilleras le cercle de mes bras
âž–le jour est une vie Ă  Ă©pouser



NDLR (Vève): « Tant que la terre durera Â» = emprunt Ă  Henri Troyat.

Zao Wou-Ki, 1920-2013, peintre et graveur chinois naturalisĂ© français et rattachĂ© Ă  l’abstraction lyrique, dont le tachisme. « Embrasement / Constellation Â» (1954).
Source photo: Facebook (Ars gratia – mutatis mutandis).


https://lesmotslavie.com/publications/

6 rĂ©flexions sur “Embrasement

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icĂ´ne pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s