Au jardin

suite en vers libre

Saison du dehors
en bordure du sentier
deux ou trois escales
oĂč je comptais tes cils

La pluie les mord
brule le bruit
des jetées
qui nous liaient

Brasse
la veille mouillée des voiles
et s’éparpille comme
dansait ton souffle

Tant de clichés
roulent de l’Ɠil
en silence
vert de gris

➖ quels souvenirs gardes-tu


 
 
 



https://lesmotslavie.com/publications/

7 rĂ©flexions sur “Au jardin

  1. T’es poĂšmes, VĂšve, ont ça de particulier, une sonoritĂ© qui fait qu’on a tout de suite envie de les lire, relire Ă  haute voix. Une musique, en fait. Ta musique Ă  toi. Et c’est beau.

    Merci de ton partage. Je t’embrasse. Prends soin de toi, surtout et profite bien de tes vacances. A bientĂŽt.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icĂŽne pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s