Envies

poésie en vers libre


Je voudrais entendre battre cœurs
D’enfants chagrins et leur glisser
Soie de plumes sous les lèvres

Je voudrais voir fleurs de cahiers
D’écrits à mémoire de neige
Et de feu des jours gris

Je voudrais toucher à feuille
Mouillée par mots d’amour
Pour y lire ma joie déliée

Je voudrais goûter à pulpe
De tous hiers sereins
Et la tisser dans un écrin de sang

Je voudrais sentir vent
Coucher sur épis de blé
Le vert d’une roulade d’été

Marcel Barbeau, peintre québécois (1925-2016), « Caravelle de couleurs où la lumière s’éveille », acrylique sur toile, 2015. Crédit photo, LaPresse+, 2016.

4 réflexions sur “Envies

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s