Cavale

brève Le café a percolé, chacun s’est servi mais n’a rien bu, j’ai collé mes lèvres à la commissure de ta bouche, ça s’est passé vite, corps-à-corps, désir neuf et naïf, rien à dire, rien d’autre que la peau, parfois c’était dans l’escalier de secours, d’autres fois dans ton bureau ou le mien, folie pure, … Lire la suite de Cavale

Consumée

poésie en vers libre Consumée est seule elle marche elle compte les trous d’homme                  les cannelures dans les trottoirs ses dents claquent fort si fort elle serre ses mâchoires à deux mains s’agrippe à elle-même elle marche dans la rumeur dans le grondement – sang plein le corps qui lui broie les tempes, sans frénésie mais … Lire la suite de Consumée

Consumée

microfiction Consumée est seule, elle marche et elle compte les trous d’homme, les cannelures dans les trottoirs mais ses dents claquent fort, si fort qu’elle serre ses mâchoires à deux mains et ainsi agrippée à elle-même elle marche dans la rumeur et le grondement – sang plein le corps qui lui broie les tempes, sans … Lire la suite de Consumée

Pourtant

(brève) Aussi vite qu’elle peut, en trottant à petits pas, en sautillant, Lydie traverse l’appartement. Elle intercepte Louis au moment où il franchit la porte d’entrée. Il sursaute à la voir enroulée dans un drap, les cheveux défaits. Il s’avance, s’empêtre les pieds dans une paire de bottes : - Tu... Tu dormais, Lydie? Elle hausse … Lire la suite de Pourtant