Danse de vie

suite en vers libre Un jour j’ai ouvert tout entier le seuil à ton soleil mille ans après les heures ne sont ni semaines ni mois mais des éclats de fruits rouges sur nos bois de même sang je ne rêve pas je vois tes sabots danser. … … … … « Arbre rouge », huile sur … Lire la suite de Danse de vie

Poèmes pour un printemps

haïkus & suite en vers libre J’ai glané la matière de ces haïkus dans les œuvres de l’écrivain René Bazin, mon arrière-grand-père. Profondément attaché à la terre, il interpellait à l’époque - 1899, déjà! - les élus quant au fragile équilibre de l'environnement. « Paysage au cèdre noir », Gaston Émile Duchamp (1875-1963),peintre, dessinateur et graveur français, … Lire la suite de Poèmes pour un printemps

Étrange neige

suite en vers libre Le haut ciel s’est épris De l’air blanc Il a distillé Une lente coulée Dissous les ombres Avec des cristaux d’étoiles Innombrables Une eau glacée À boire à son sédiment À la frontière de la sente Un pas à pas Désappris Dans le givre battant Un pas à pas Réappris Dans … Lire la suite de Étrange neige

Pouvoir dire…

suite en vers libres Dans la pénombre sèche La marque de mains sur le mur Derniers mots rythmés à l’œil du corps (tout se dit tout s’entend) La vie se meurt à l’étal des doigts Éponger la peau bistre À tue-cœur dans le compte à rebours Veines secondaires comme des coulées d’encens Et un ciel … Lire la suite de Pouvoir dire…

Nos tempêtes

suite en vers libres Le temps pénètre Les mots de sagesse Tel une panse universelle Où reposer Afin que tout s’éclaire Avant de manœuvrer Les agrès de la liberté   Mais le grand bruit du monde (griffure assourdissante) Broie son roc de sable Fouette un orage écarlate Foudroie la sur-vie Et épouvante nos voiles En … Lire la suite de Nos tempêtes

Haïkus d’automne

Photo: Vève (G. Catta) | collection personnelle © 2020. Fenêtres fermées Sur l’été qui s’achève ~ J’écoute du Pärt Le chemin craque De mille feuilles tombées ~ J’en oublie mon but Un geai bleu dans la Ramure nue de l’arbre ~ Un météore Les colibris sont partis ~ L’abreuvoir danse Sa solitude Givre matinal Le … Lire la suite de Haïkus d’automne

Été indien

suite en vers libres Tournez saisons Courez nuages Voici l’automne Et son ciel étriqué À la limite des rayons (lueur trop instable) Un seul soleil Désormais vertical   Notes confuses Au bout d’arabesques dévoilant Le secret des arbres La saillie des branches Feuilles éphémères Prises au piège D’un écrin de fièvre (citrine, opale-flamme, grenat, émeraude) … Lire la suite de Été indien