Saudade

poésie libre Je te dirai Si tu veux La douceur du regard Quand l’air du soir remue et que Chante l’oiseau Au couchant de son nid Une mélodie à l’embrun tardif ~ Les étoiles distillent Leurs veines crayeuses Entourent ton cœur égaré De filaments mousseux  M’entends-tu Nul besoin d’ailes Si tu veux Pour aborder ta … Lire la suite de Saudade

Candidat 38

nouvelle - Un garçon, ça ne porte pas de rose bonbon ni de bleu lilas, répétait sa mère. Mais pour Martin Bellerive, ce sont les notes de la gamme qui décident de la couleur de ses vêtements. Ça dure depuis Ah! Vous dirais-je maman, la première de toutes les partitions qu’il a déchiffrée et apprise à … Lire la suite de Candidat 38

Variations

poésie I - Au creux d'images Brusques et illusoires J’attends le printemps D’une lumière neuve Demain, quoi demain? Traces et empreintes Tâtonnements trompeurs Étrange chimie De la feuille vierge ~ Demain est ailleurs Sous le nuage orphelin II - L’ombre de moi Soupire au grand vent S’ancre Résiste Guette Demain, quoi demain? Nuées à la … Lire la suite de Variations

Consumée

poésie en vers libre Consumée est seule elle marche elle compte les trous d’homme                  les cannelures dans les trottoirs ses dents claquent fort si fort elle serre ses mâchoires à deux mains s’agrippe à elle-même elle marche dans la rumeur dans le grondement – sang plein le corps qui lui broie les tempes, sans frénésie mais … Lire la suite de Consumée

Consumée

microfiction Consumée est seule, elle marche et elle compte les trous d’homme, les cannelures dans les trottoirs mais ses dents claquent fort, si fort qu’elle serre ses mâchoires à deux mains et ainsi agrippée à elle-même elle marche dans la rumeur et le grondement – sang plein le corps qui lui broie les tempes, sans … Lire la suite de Consumée

Seuil

poésie libre Soupirs Au grand air ~ L’ombre de moi S’ancre Guette Résiste.   Temps mort Du confinement.   Respecte la distance! Monte la garde! Tiens la barre! Fixe l'horizon!   Nuées Au bord blanc ~ L’aube Veille Sonne Murmure.   Regarde le ciel! Prends sa clarté! Écoute son souffle! Joue son chœur!   Heure … Lire la suite de Seuil

Un peu d’air

nouvelle Dame-nature est capricieuse. Elle fait souvent à sa tête comme la toupie qu’on lance au sol et qui tourbillonne en fouettant le diable. Mais pas aujourd’hui. Le front froid annoncé est arrivé, et il neige à plein ciel. Le vent claque de tous bords tous côtés. Nous sommes à la mi-février. L’hiver est long ou … Lire la suite de Un peu d’air

Pourtant

(brève) Aussi vite qu’elle peut, en trottant à petits pas, en sautillant, Lydie traverse l’appartement. Elle intercepte Louis au moment où il franchit la porte d’entrée. Il sursaute à la voir enroulée dans un drap, les cheveux défaits. Il s’avance, s’empêtre les pieds dans une paire de bottes : - Tu... Tu dormais, Lydie? Elle hausse … Lire la suite de Pourtant

Carbonne

poésie libre | hommage à Pierre Soulages NOIR Couleur inespéréeOù brille enPaillettes l'étincelle brûlée.Faste! ---------------- 4 janvier 1989, 100X80cm, oeuvre de Pierre Soulages. Pour découvrir Pierre Soulages, aller plus loin, c'est par ici: https://musee-soulages-rodez.fr