L’heure pourpre

suite en vers libre

… … … …

C’est sous le chapeau
heures pourpres d’amour
reste du suc sur le blé
et ce projet
fleurir le fruit timide

Penses-tu à la mémoire
celle de la neige
celle de l’été
et ce projet
mûrir le corps

Portes-tu le miroir
au vent, la pulpe
ses alvéoles d’argile
et ce projet
prendre âge

Le mystère trace
sa légèreté
sa grâce incrédule
son enveloppe à l’origine
de ton cou

Et tu t’éblouis
dans la membrane
d’hier à aujourd’hui
dénouée
de parfums et de vie

➖ oh toi!

… … … …

« L’heure pourpre », une suite en vers libre à lire sur mon blogue. Merci! ❤️
Sur une œuvre de Kees van Dongen, peintre néerlandais naturalisé français, 1871-1968, « The Corn Poppy » (1919).
Source photo: FB (Ars gratia artis – mutatis mutandis).


https://lesmotslavie.com/publications/

6 réflexions sur “L’heure pourpre

  1. J’avais laissé un commentaire (mobile!) mais… car je suis touchée par ta belle capacité de parler des âges de la femme en images très séduisantes dans ton texte selon une peinture. Merci Sève!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s