Brasier

suite en vers libre

… … … … … …

Là-bas
c’est la douleur immobile
des arbres grillés et
des cigales
qui s’accablent
au paysage de fer
le ciel a fondu
le point du jour n’est plus
tandis qu’ici
le soleil l’édifie
entre deux ondées
(mais il est autre
n’est-ce pas)

➖Que vaut le secours, Homme,
si tu es morceau du continent?


… … … … … …

Source photo: iStock.com

NDLR (Vève): « Tout homme est un morceau du continent » = emprunt à John Donne, poète et prédicateur anglais (1572-1631).


https://lesmotslavie.com/publications/

6 réflexions sur “Brasier

  1. Clin d’oeil émotif sur la déchéance de notre planète. Nous sommes privilégiés, mais attention, soyons vigilants et proactifs pour redonner à notre Terre-mère toute sa beauté et sa dignité.

    >

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s