Le silence est d’or

suite en vers libre

Laisse mes histoires
de mots
de quelques vides et
de rien
courir et courir
en petits tissages de paroles
et disparaître
entre nos deux univers
et manger ma langue

➖ comme une manière de se taire
au pouls du monde

Le poème parle ce que la vent
sans verre
fait oublier parfois
des premières
et des dernières
fois

Pose-toi aux rives de l’ouverture

Extrais-toi de moi

Retournes à toi.

… … … …
Maria Helena Vieira da Silva, artiste peintre portugaise naturalisée française (1908-1992), considérée comme l’une des chefs de file du mouvement du paysagisme abstrait, « Jardins suspendus », huile sur toile, 1955. Exposée au Centre Pompidou, Paris.
Source photo: FB (Ars gratia artis – mutatis mutandis)

NDLR (Vève): certains vers s’inspirent ou répètent des titres ou mots d’œuvres de l’exposition « Mes histoires courent, courent » à la galerie Pierre-François Ouellette art contemporain à Montréal, 2021.

PUBLICATIONS

3 réflexions sur “Le silence est d’or

Répondre à cercle d'écriture Annuler la réponse

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s