La vie à soi

poésie en vers libre


Prends ce cœur
(c’est un frère de sang)
et soude
à l’arc de tes lèvres
le nom qui vient avec

Refonds le verre
de ta lignée

Cueille un éclat des cendres

Forge avec et polis
la chair de
ton prénom
une à une
les syllabes

La vie à soi
c’est debout
et par la bouche
dit le souffleur.

Arthur Rainer, peintre autrichien abstrait né en 1929, huile & craies de cire sur photo noir et blanc appliqué sur contreplaqué, « Coloration d’un visage » (de la série «Visage & blagues », 1969-1973).
Crédit photo: Facebook, Pascal Blanchard.

11 réflexions sur “La vie à soi

    1. Ce « bouche à bouche » au propre et au figuré (communiquer, absorber, retourner, et puis aimer, être fier, etc.) est essentiel à l’existence. J’y crois! Merci pour ton regard, ta présence à mes mots. Amitiés, cher Charef.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s